Empire Cake Building

Quoi de plus intéressant pour une architecte pâtissière que de concevoir la réplique de l’Empire State Building en gâteau de mariage. Lorsque le futur marié est venu me voir pour me parler de son projet, j’ai tout de suite été charmée par l’idée. Il a demandé la main de sa fiancée au sommet de l’Empire State Building l’été passé et souhaitait un gâteau le représentant. Au sommet il  déposerait les figurines des mariés, les mêmes figurines qui avaient couronné le gâteau de mariage de ses parents quelques années plus tôt.

Un défi de taille : le gâteau doit mesurer 1 mètre de haut, il est composé de trois saveurs différentes sur 10 étages au total. 100 personnes devront pouvoir y goûter.

Le gâteau est bâti sur une colonne vertébrale en bois ancrée dans un épais support carré. Les entremets sont empilés les uns par-dessus les autres à l’aide de supports en plastique percés au centre et s’enfilant les uns au-dessus des autres sur la colonne centrale. concept

 

Les décors extérieurs sont faits de plaques en chocolat blanc Zephir de Barry, en guimauve à la fleur d’oranger et en nougat blanc amandes-pistaches-cacahouètes.

IMG_4350 IMG_4357

ÇA C’EST LA THÉORIE ! MAINTENANT EN PRATIQUE VOICI CE QUI S’EST PASSÉ :

Samedi matin jour du mariage, tous mes entremets sont prêts, décongelés mis dans des boites, tout mon matériel et accessoires de montage dans la voiture prêts à partir aux cuisines du mariage. Mon support principal est prêt lui aussi mais catastrophe numéro 1, je viens de me rendre compte que la tige centrale en bois est fissurée à l’endroit de son attache au socle. Je la dévisse et l’entoure de fils de fer fin puis la revisse en espérant que ce bricolage tiendra, une chance que je m’en sois rendu compte car si la colonne casse c’est le gâteau au complet qui pourrait basculer une fois assemblé.

Arrivée dans les cuisines de la réception, il est tout juste midi et le gâteau sera servi à 21h ce soir. J’ai le temps en masse pour l’assembler puis le laisser reposer dans la chambre froide jusqu’à sa présentation.

13h00 tous les étages sont assemblés sur la tige. Les 3 entremets pistache-framboise-vanille et les 6 entremets noisette-caramel-praliné tiennent le coup par-dessus le 1er étage en brownie au chocolat et pacanes. Cela dit ils rechauffent un peu trop à mon goût, il faut que je place le tout dans la chambre froide avant de poursuivre avec les décors extérieurs.

01

Impossible de déplacer cela toute seule, je demande de l’aide. Nous sommes trois et avons à peine 5 mètres à parcourir pour le placer dans la chambre froide très exigü. Le passage de la porte est délicat. Nous venons de franchir tout juste 2 mètres quand un des plateaux bascule et vrille, je regarde affolée, un entremets s’effondrer sur celui du dessous, c’est le début d’une catastrophe, mon cœur veut sortir de sa cage, mes mains tremblent et s’apprêtent à lâcher le support au complet, je m’entends crier ‘’il n’y aura pas de gâteau de mariage….’’

En une fraction de seconde Nicole qui tient l’autre bout du support me sort de ma crise de nerfs et m’aide à replacer l’ensemble sur la table. Nous ôtons rapidement et en mode panique chaque étage. Nous plaçons le tout en chambre froide.

Ok je reprends mes esprits il me reste 9 étages mais le problème est que je ne fais plus confiance à mes supports intermédiaires. Les pattes sont clipées et non collées et elles ne tiennent plus.

Plan B : il faut coller les supports abîmés de façon à pouvoir les replacer et stabiliser une bonne fois l’ensemble. Désormais je travaillerai directement dans la chambre froide pour replacer chaque étage.

15h30, le marié fait une petite apparition dans la cuisine pour me saluer et voir si tout va bien. Juste à ma face c’est clair que ça ne va pas et que je ne peux même pas lui faire croire le contraire. Je lui dis tout de même que tout est sur la bonne voie malgré de petites complications….

16h00, tous les étages sont replacés et je commence à monter les plaques de nougat, de chocolat et de guimauve. Je suis gelée mais au moins le chocolat colle instantanément !

18h00 l’ensemble est monté il ne me reste plus qu’à camoufler les joints et faire la décoration finale à la poche avec ma crème fouettée au chocolat blanc.

19h00 Je bois une coupe de vin pour fêter ça. Mon stress n’est cependant pas redescendu car le gâteau est dans la chambre froide et je n’ai aucune idée s’il tiendra le coup lors du déplacement vers la salle des mariés. Je croise les doigts.

21h00 l’heure H est arrivée, sur la musique de New-York New-York, je m’avance avec le gâteau déposé sur un chariot roulant vers le milieu de la salle. Tout va bien. Le gâteau arrive au milieu des mariés et moi je m’éclipse le cœur soulagé et heureux.

03 02

Je tiens à remercier le marié sans qui le projet ne se serait pas réalisé, toute l’équipe du vignoble Coteau de Rougemont et plus particulièrement les cuisinières pour leur support, l’équipe traiteur Le triangle du gourmet pour leur aide durant le service ainsi que le dj-frank pour son éloge et animation autour du gâteau.

2 avis sur « Empire Cake Building »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s