Une légende d’Alsace pour le baptême de Juliane

Dans l’antique Égypte, la cigogne était sacrée et quiconque l’attaquait était puni de mort. En Grèce, jadis, on appela « loi cigogne » l’édit qui obligeait les enfants à nourrir leurs vieux parents dans la détresse. Aujourd’hui, en Orient et en Alsace, ce respect et cette vénération traditionnels survivent encore.

Des légendes racontent que la cigogne est avant tout un porte-bonheur.

Une très vieille légende féodale du Bas-Rhin raconte que les cigognes incarnaient la survivance des trépassés et avaient la mission d’aller quérir au fonds du puits l’âme destinée au bébé qui devait venir sur terre.

De nos jours, c’est la cigogne qui apporte les bébés….

A présent Juliane est baptisée et 4 cigognes au bord de leur nid ainsi que sa grande sœur Félicie et son grand frère Nicolas lui souhaitent une vie remplie de bonheur.